MJS : Installation officielle des présidents des fédérations sportives

Les présidents des différentes Fédérations  sportives algériennes, dont les 23 nouveaux qui ont été élus dernièrement pour le mandat olympique 2021-2024, ont été officiellement installés par le ministre de la Jeunesse et des Sports (MJS), Sid Ali Khaldi, lors d’une cérémonie organisée ce dimanche à Alger.

Une installation n’ayant pas concerné cependant les fédérations de golf et body-building, qui à ce jour sont les seules à ne pas avoir encore procédé au renouvellement de leurs composantes respectives en vue du nouveau mandat olympique 2021-2024.
Mais, selon le directeur général des Sports au sein du ministère de tutelle, Mohamed Djeraoui, le processus dans la perspective de régulariser cette situation est déjà en cours. « La Fédération de golf a tenu son assemblée générale ordinaire samedi, et elle devrait passer à l’élective jeudi », a-t-il commencé par expliquer à l’APS, ajoutant qu’en ce qui concerne « le body-building, les discussions  sont actuellement en cours avec les différents clubs et là encore, la situation devrait s’éclaircir d’ici un futur proche ».
Pour sa part, Sid Ali Khaldi a profité de l’occasion pour exhorter les présidents des différentes Fédérations sportives à « travailler dur » dans la perspective « d’intégrer les plus hautes instances du sport continental et mondial », ce qui leur permettra non seulement de placer l’Algérie « en  première ligne dans la prise des importantes décisions à venir », mais aussi de mieux « défendre ses intérêts, lorsque cela s’impose ».
«250 médailles, dont 78 en or ; de janvier 2020 à aujourd’hui»
 En effet, outre leur rôle habituel de former de nouveaux jeunes talents sportifs et récolter des médailles à travers les athlètes d’élite, le MJS a  expliqué aux présidents de fédérations qu’il leur incombe également « d’offrir à l’Algérie une présence significative » au sein des plus hautes  instances du sport africain et mondial. D’une part pour faire partie du pôle de décision, mais aussi pour répondre présent lorsqu’il s’agit de défende les intérêts du sport algérien sur la scène internationale. M. Khaldi a cité l’exemple de Salima Souakri, la secrétaire d’Etat chargée du sport d’élite, qui a intégré dernièrement l’Assemblée générale de la Fédération internationale de judo (FIJ), tandis que son compatriote, Mohamed Meridja, a été reconduit au sein du bureau exécutif de la FIJ, quelques jours seulement après sa réélection en tant que premier vice-président de l’Union africaine de judo (UAJ). Par ailleurs, M. Khaldi s’est félicité des résultats obtenus par le sport national au cours des derniers mois, qualifiant le bilan de « très positif, surtout si on tient compte des différentes contraintes engendrées par la pandémie du nouveau coronavirus ».
« De janvier 2020 à aujourd’hui, le sport national a glané un total de 250 médailles, dont 78 en or. Le nombre des athlètes qualifiés aux JO de Tokyo a lui aussi considérablement grimpé, puisqu’il est passé de 14 à 39 athlètes, dont certains représentent une première historique pour le sport  national, notamment, en canoë, tir sportif et boxe féminine », s’est-il réjoui.
Le délai de qualification aux Olympiades nippones étant toujours ouvert, et ce jusqu’au 29 juin courant, M. Khaldi n’a pas caché son optimisme de  voir d’autres Algériens se qualifier au cours des prochains jours.
La liste des présidents des Fédérations sportives :
Activités subaquatiques : Samir Karim Chaouche    Réélu
Arts martiaux : Djamel Tazibt     Réélu
Athlétisme : Abdelhakim Dib, Yacine Louail
Aviron/canoë-kayak : Abdelmadjid Bouaoud,   Chaouki Dries
Aïkido: Amar Benalia,    Nacer Rouibah
Badminton : Messaoud Zoubiri,    Mohamed Moncef Zemmouchi
Basket-ball : Rabah Bouarifi    Réélu
Bodybuilding/Powerlifting : Moussa Messaour (puis directoire)   Non encore élu
Boxe : Mohamed Nehassia (puis directoire)   Abdenour Ferhat-Fazil
Cyclisme : Kheïredine Barbari     Réélu
Echecs : Azeddine Brahim Djelloul    Réélu
Escrime : Raouf Salim Bernaoui, Ameziane El-Hocine
Equitation : M’hamed Zoubir, Métidji Fahima Sebiane
Football : Kheïreddine Zetchi, Amara Charaf-Eddine
Full-contact/Kick boxing : Saïd Abbas, Rachid Ben Bahi Abdelkader
Golf : Mohamed Fouad Kadra (puis directoire)   Non encore élu
Gymnastique : Sofiane Zahi Réélu
Haltérophilie : Larbi Abdellaoui (puis directoire) Smaïl Boulahia
Handball : Habib Labane Réélu
Handisport : Mohamed Hachefa (puis directoire) Slimane Maachou
Hapkido : Abdelkader Roubache Réélu
Judo : Rachid Laras, Yacine Silini
Jeux et sports traditionnels: Mamouni Bouterfas, Mebrouk Hamzaoui
Ju-Jitsu: Kamel Kezzaz Réélu
Karaté-do : Slimane Mesdoui, Yacine Gori
Kempo: Hicham Ouhlima Réélu
Koshiki: Salah Daoud Réélu
Luttes associées : Rabah Chebbah (décédé) Hamza Doghdogh
Natation : Mohamed Hakim Boughadou    Réélu
Rafle et billard : Mohamed-Lamine Maïdi Réélu
Ski/Sports de montagne : Amar Kadouche,  Mohamed Amzal
Sports de boules : Mohamed Réda Harroug,   Abdelaziz Rih
Sports aériens : Saïd Aghroum Réélu
Sports mécaniques : Chihab Baloul (décédé) Amine Laïbi
Sport scolaire : Abdelhafid Izem               Réélu
Sports traditionnels : Mamouni Bouterfas,      Mabrouk Hamzaoui
Sport et travail : Abdelkrim Chouchaoui        Réélu
Sport pour tous : Elhadi Mossab                   Réélu
Sport universitaire : Ghadir Saadi                  Réélu
Sourds : Abdelkamel Bounekta,     Issaam Senouci
Snooker : Abdelkader Teriaki          Réélu
Taekwondo : Yazid Benallaoua        Réélu
Tennis : Mohamed LazarMohamed, Sofiane Yousfi
Tennis de table : Chérif Derkaoui,     Toufik Ailam
Tir sportif : Abderezzak Lazreg Réélu
Todokai : Khelifa Benkaaka Réélu
Triathlon : Salah Ouanes Réélu
Voile : Hacène Djillali, Mohamed Azzoug
Volley-ball : Mustapha Lemouchi, Mohamed Heus
Vovinam viet vo dao : Mohamed Djouadj Réélu
Yoseikan budo : Salah Mouhoub Réélu
Autres :
Comité olympique : Abderrahmane Hammad    Non encore élu
Sport féminin : Denia Hadjab     Réélue