Tunisie : Nabil Karoui observe un sit-in dans le bureau du juge d’instruction

 Le président du parti politique « Qalb Tounès » (Au  cœur de la Tunisie), Nabil Karoui, a décidé, ce lundi, d’observer un sit-in dans le bureau du juge d’instruction près le pôle judiciaire économique et  financier pour « protester contre la prolongation de sa détention préventive à partir du 5 mai », rapporte l’agence de presse tunisienne TAP. « Karoui a été traduit aujourd’hui devant le pôle judiciaire économique et financier, sans que son comité de défense n’en soit prévenu, pour être informé de la prolongation de sa détention préventive », a expliqué M. Nezih Souiî, membre du comité de défense de l’homme d’affaire et patron de la  chaîne Nessma TV. Il a indiqué que son client a refusé de signer et considéré cela comme  étant une « complicité de fraude » et une « injustice », d’autant plus que « l’article 85 du Code de procédure pénale énonce que l’information de  l’ordonnance de renouvellement de la détention préventive doit se faire avant expiration des délais », a-t-il insisté. Nabil Karoui a annoncé qu’il poursuivait sa grève de la faim et a refusé d’être reconduit en prison », a ajouté M. Souiî, soulignant que cela « l’exposerait à la violence durant six mois et violerait ses droits ». Un mandat de dépôt a été émis à l’encontre de Nabil Karoui le 24 décembre  2020 après avoir été entendu au pôle judiciaire économique et financier pour soupçons de corruption financière et d’évasion fiscale.