Tizi Ouzou : Tagmath insiste sur l’investissement local

La liste indépendante «Tagmath» (fraternité) a attendu le dernier jour de la campagne électorale pour animer son premier et seul meeting.

Ouahab Aït-Menguellet, P/APC de Tizi Ouzou, qui conduit la liste a opté tout au long de la campagne pour les sorties de proximité. Dans ce meeting à la maison de la culture Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou, Aït-Menguellet a commencé par recadrer le débat au sujet de sa candidature «mue par son engagement de défense de la République, l’unité des Algériens ainsi que l’édification de l’Algérie prospère». Dans la foulée, il dénonce une «opposition politique» propre à la Kabylie «qui nous a ruinés». «C’est parce que la Kabylie a osé faire  dans l’opposition qu’elle subit toutes les sanctions dans tous les domaines, notamment économique, avec les obstacles dressés contre les investisseurs désireux d’investir dans notre région» a-t-il déploré. Sur le vote, il insiste sur le libre choix des citoyens affirmant son respect au choix des citoyens qui n’iront pas aux urnes. «Mais ceux-là sont à leur tour tenus de respecter mon droit et celui de tous ceux qui ont fait le choix de la participation», précise-t-il en appelant à aller voter en rangs serrés «pour barrer la route aux islamistes ». Et de conclure sur ce point : «J’ai beaucoup de respect pour l’Islam et les musulmans pratiquants. Aussi, je considère que la meilleure façon de préserver l’Islam et la liberté des musulmans pratiquants réside dans l’instauration de la laïcité.»
Rachid Hammoutène