Lutte contre la corruption : Accord de coopération entre la gendarmerie et l’ONPLC

Un accord de coopération a été signé, ce samedi à Alger, entre le commandement de la Gendarmerie nationale (GN) et l’Organe national de prévention et de lutte contre la corruption (ONPLC), dans le cadre du renforcement des efforts avec les différentes institutions sécuritaires et celles en charge d’élaborer la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la corruption, a indiqué hier un communiqué des mêmes services. L’accord, qui porte sur «les mécanismes d’action conjointe en matière de prévention et de lutte contre la corruption», a été signé au siège du commandement de la GN par le général Noureddine Gouasmia, commandant de la GN, et Tarek Kour, président de l’ONPLC, qui propose une politique globale de protection contre la corruption, en consécration des principes de l’Etat de droit, de la probité, de la transparence et de la responsabilité dans la gestion des biens et des fonds publics. La conclusion de cet accord traduit la volonté des deux parties à renforcer les efforts entre les institutions de l’Etat, poursuit la même source qui souligne que le document se veut une preuve tangible de la qualité des relations de coopération entre la GN et les différentes institutions de sécurité, en général, et l’ONPLC, en particulier. Des relations, ajoute le communiqué, qui s’étendent à tous les domaines de partage d’expériences, de consécration des bonnes pratiques et de renforcement des capacités d’enquête, de recherche et d’investigation, voire d’anticipation de ce type de crimes graves et d’autres en rapport dans le cadre d’un dispositif sécuritaire national dissuasif de toutes les tentatives d’atteinte à la sécurité de la société.