Béchar : Une géante panne d’électricité

Une panne d’électricité géante a privé de courant une partie de la wilaya de Béchar mercredi dans la soirée à cause de la chute d’un conducteur de deux lignes de transport de très haute tension (THT) au lieu dit Mekaliss, dans la wilaya de Naâma, selon la direction locale de la société de distribution de l’électricité et du gaz de l’ouest (SDO, filiale de Sonelgaz) à Bechar.

Cette panne qui a duré sept (7) heures a touché les communes de Bechar, Kenadza, Taghit, Lahmar, Mougheul, et Boukais, soit 62.729 foyers et autres abonnés, tous secteurs d’activités confondus, tandis que la commune frontalière de Béni-Ounif a été alimentée à partir de Ain-Sefra (wilaya de Nâama) à partir d’un réseau de transport d’énergie électrique, a précisé à l’APS le directeur de la SDO, Abdelkader Damen.
« Cette panne technique qui est due à la chute d’un conducteur est survenue à la suite de vents violents qui ont touché la région de Mekaliss », a-t-il  expliqué. « Dès le début de cette panne, des équipes de techniciens de la société Algérienne de Gestion du Réseau de Transport de l’Electricité (GRTE, filiale de Sonelgaz) se sont rendus sur place et ont pu en un temps record la rétablir, à savoir cinq (5) heures de travaux au lieu de douze (12) heures de travaux comme c’est le cas dans pareil incident électrique majeur », a-t-il ajouté.
« La situation a pu être rétablie jeudi aux environs de 01 heure du matin, grâce aux efforts gigantesques déployés sur le terrain par les équipes de techniciens de la GRTE, soutenues par les habitants de la région », a-t-il souligné.
Le responsable de la SDO a tenu aussi à rassurer les abonnés (particuliers, commerçants ou tout autres établissements) du « remboursement des dommages éventuels qu’aurait causés cette panne, pour peu qu’ils se rapprochent des services compétents des agences commerciales de la  société ».
La wilaya de Béchar est actuellement alimentée en énergie électrique à partir de deux (2) lignes de très haute tension (THT) de 400 KV, connectées  au réseau national, a-t-on fait savoir.