Covid-19 : Reconduction des mesures de confinement dans 14 wilayas pour 21 jours

Le Gouvernement a décidé, sur instruction du  président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, de réaménager et de proroger de vingt et un (21) jours le confinement partiel à domicile de  minuit jusqu’au lendemain à 4h00 du matin dans 14 wilayas du pays, au lieu de 19, à compter de lundi 21 juin, dans le cadre du dispositif de gestion  de la crise sanitaire liée à la pandémie du Coronavirus (Covid-19), indique ce dimanche un communiqué des services du Premier ministre.

« En application des instructions de Monsieur le président de la République, Monsieur Abdelmadjid Tebboune, Chef Suprême des Forces Armées,  ministre de la Défense nationale et au terme des consultations avec le comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus  (COVID-19) et l’autorité sanitaire, le Premier ministre Monsieur Abdelaziz Djerad a décidé des mesures à mettre en œuvre au titre du dispositif de  gestion de la crise sanitaire liée à la pandémie du Coronavirus (COVID-19) », souligne le communiqué. La mesure de confinement partiel à domicile est applicable dans les quatorze (14) wilayas suivantes : Laghouat, Batna, Béjaïa, Blida, Tebessa, Tizi-Ouzou, Alger, Sétif, Sidi Bel Abbés, Constantine, M’Sila, Ouargla, Oran et Boumerdés.
Ne sont pas concernées par la mesure de confinement à domicile les quarante-quatre (44) wilayas suivantes : Adrar, Chlef, Oum El Bouaghi,  Biskra, Béchar, Bouira, Tamenghasset, Tlemcen, Tiaret, Djelfa, Jijel,  Saïda, Skikda, Annaba, Guelma, Médéa, Mostaganem, Mascara, El Bayadh, Illizi, Bordj Bou Arréridj, El Tarf, Tindouf, Tissemsilt, El Oued, Khenchela, Souk Ahras, Tipaza, Mila, Aïn Defla, Naâma, Aïn Temouchent,  Ghardaïa, Relizane, Timimoun, Bordj Badji Mokhtar, Ouled Djellal, Beni Abbés, In Salah, In Guezzam, Touggourt, Djanet, El Meghaeir et El Meniaâ.
« S’inscrivant toujours dans l’objectif de préserver la santé des citoyens et à les prémunir contre tout risque de propagation du Coronavirus (COVID-19) et soutenue par la démarche basée sur la prudence, la progressivité et la flexibilité, ces mesures visent, au regard de l’évolution de la situation épidémiologique, à adapter le dispositif actuel de protection et de prévention », précise le communiqué du Premier ministre.
Cependant, « les walis peuvent, après accord des autorités compétentes, prendre toutes mesures qu’exige la situation sanitaire de chaque wilaya,  notamment l’instauration, la modification ou la modulation des horaires, de la mesure de confinement à domicile partiel ou total ciblé d’une ou de plusieurs communes, localités ou quartiers connaissant des foyers de contamination », conclut le communiqué.