Développement de talents en TIC : Signature d’un mémorandum d’entente avec Huawei

De nombreux étudiants bénéficieront de formations en développement des technologies de l’information et de la communication, proposées par le géant chinois.

Un mémorandum d’entente dans le domaine des TIC a été signé ce lundi entre le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et l’entreprise Huawei, au siège du ministère, à Alger. Ce protocole d’accord a pour but de créer un écosystème de talents et stimuler le développement du secteur des TIC en milieu universitaire. Lors de son intervention en marge de la cérémonie de signature, le ministre de l’Enseignement supérieur, Abdelbaki Benziane a indiqué que l’initiative s’inscrit dans le cadre des relations de coopération historiques et distinguées entre l’Algérie et la Chine. Elle vient en mise en œuvre de la coopération dans le domaine de la formation et du transfert de technologie entre le secteur et Huawei, qui a été ratifié dans le cadre du protocole d’accord signé entre le ministère de l’Enseignement supérieur et la société chinoise Huawei information et communications en Algérie, en 2018. «Ce mémorandum est l’un des nombreux programmes de formation pour Huawei Technology Information et communications au profit de nos étudiants distingués dans les établissements d’enseignement et de recherche algériens pour faciliter le transfert de technologie de l’information et de la communication à travers ICT Academy et accompagnant plusieurs institutions universitaires dans la formation de ressources humaines qualifiées», a précisé le ministre, assurant qu’il vise également à créer une dynamique entre la formation et le monde du travail. «Cet accord concerne la formation des ressources humaines dans le domaine de l’information et des communications pour répondre à nos besoins nationaux de compétences dans ce domaine», a-t-il ajouté.
Benziane a mentionné que la rencontre s’inscrit dans le cadre de la stratégie adoptée par le secteur pour renforcer l’ouverture de l’université sur son environnement économique et social public et privé et mettre en place des mécanismes procéduraux pour rapprocher l’Université et l’institution, ainsi que de consolider son ouverture sur son environnement régional et international. Elle a également pour but, poursuit-il, de consolider les liens entre l’environnement économique et social. Dans ce sillage, le ministre s’est félicité de la présence de l’entreprise Huawei sur l’ensemble du territoire national, ce qui contribue, dit-il, à l’emploi de nos universitaires diplômés.
Le directeur général de Huawei Algérie, Eason Yi a, pour sa part, passé en revue le fruit de la coopération dans la transformation numérique du système d’enseignement supérieur algérien et la contribution sociétale de Huawei ICT académie en Algérie. Il a rappelé que l’académie Huawei ICT a été introduite en Algérie grâce au protocole d’accord entre le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et Huawei en 2018. «Depuis 4 ans, nous nous concentrons sur le transfert de compétences en TIC aux ingénieurs et aux jeunes Algériens, en tant que notre contribution sociétale aux locaux. Huawei Algérie a coopéré avec les universités partenaire de Huawei ICT Académie et formé jusqu’à présent 800 étudiants certifiés HCIA et 30 enseignants certifiés HCAI», a souligné Eason Yi dans son intervention. Au sujet de la signature d’un nouveau protocole d’accord entre le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et Huawei Algérie, Eason Yi dira que cela « conduira les deux parties vers une coopération plus vaste et approfondie dans l’écosystème des talents des TIC dans les années à venir».
Walid Souahi