Maroc : Démantèlement d’une cellule terroriste affiliée à Daesh

 Les autorités marocaines ont annoncé ce mardi  avoir démantelé une cellule terroriste, affiliée à l’organisation terroriste autoproclamée « Etat islamique » (EI-Daesh), composée de quatre  extrémistes qui projetait des attentats contre des établissements vitaux et des sites sécuritaires à l’intérieur du Royaume.

Dans un communiqué relayé par des médias marocains, le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance territoriale (DGST), marocaine, a annoncé « avoir procédé ce mardi matin, au démantèlement d’une cellule terroriste affiliée à Daech, active dans la commune rurale de Sidi Zouine (Marrakech-Safi) », relevant que quatre extrémistes, âgés de 22 à 28 ans ont été arrêtés. La même source a expliqué que les recherches ont permis de recueillir  des renseignements sur le projet terroriste du chef de cette cellule qui ambitionnait de mettre œuvre les agendas des organisations terroristes internationales pour attaquer des cibles et des sites à l’intérieur du Royaume. Il planifiait de rejoindre les camps de l’organisation de l’Etat  Islamique dans la région du Sahel.
 « L’émir » de cette cellule terroriste a mis à profit ses compétences dans le domaine de la soudure pour fabriquer des armes blanches et des engins  explosifs. Il a effectué des tests pour la confection et l’utilisation de ces matières explosives, avant d’acquérir des produits chimiques qui entrent dans la fabrication de ces engins dans un local commercial à Marrakech et ce dans le cadre de la préparation de son projet terroriste à l’intérieur du Royaume, ajoute la même source.
Selon le communiqué, les membres de la cellule ont  » décidé de passer à l’étape d’exécution des plans destructeurs ayant fixé comme cibles instantanées des établissements vitaux et des sites sécuritaires, outre l’identification de personnes à tuer à l’aide de l’arme blanche, selon le modus opérandi propre au groupe terroriste Daech ».
En mars dernier, une cellule terroriste, constituée de 4 individus, a été démantelée à Oujda, au Maroc, lors d’une opération qui a résulté d’une  coordination avec les services de renseignement américains. Entre 1.200 et 1.500 Marocains avaient rejoint les groupes terroristes  (principalement Daech) en Syrie et en Irak, selon des chiffres publiés en 2016 par The Soufan Group, un cabinet de conseil en renseignement  sécuritaire, basé à New York.