Incendie criminel dans un restaurant  

Incendie criminel dans un restaurant  

Un nouvel établissement de gastronomie fine qui devait ouvrir ses portes à Tizi-Ouzou,   à l’occasion du 08 mars,  a  été partiellement  incendié, durant la nuit de dimanche dernier. Ses propriétaires,  un   couple  qui prévoyait de proposer à la  clientèle des spécialités  préparées par l’épouse d’origine italienne a constaté que  la  devanture en bois, a été   la proie des flammes.

Des  voisins  alertés par les crépitements des flammes,  ont tenté d’éteindre  le feu  avec des seaux d’eau avant que  la protection civile  n’intervienne pour empêcher la destruction   des  équipements du restaurant.

A leur arrivée sur les lieux, les propriétaires ont trouvé un jerrican vide avec des gouttes de carburant attestant de ce fait que   l’incendie est d’origine criminelle.  Le couple a du mal à comprendre les raisons d’un tel acte.  «  Nous n’avons pas d’ennemis et nous ne constituons pas  une quelconque menace  ou concurrence pour un commerce voisin du même type », confie  le mari devant  l’épouse restée sans voix.  « J’aime l’Algérie. Dès que mon mari  m’avait suggéré  de  venir pour lancer notre affaire pour laquelle nous avons investi toutes  nos économies, je me suis enthousiasmée pour partager la cuisine de mon pays», raconte-t-elle, émue. Toutefois  le couple est déterminé à aller jusqu’au bout.  .

Rachid Hammoutène