Législatives 2021 : Zerouati nuance la déconvenue de TAJ

La présidente du parti Tajamoue Amal Jazaïr (TAJ), Fatma-Zohra Zerouati, a affirmé, ce samedi à Alger, que la participation de son parti aux législatives du 12 juin dernier découlait d’une profonde conviction de l’importance de la participation «active» à la démarche de reconstruction des institutions de l’Etat.

Lors d’un point de presse animé sur la position du parti à l’issue de la proclamation par le Conseil constitutionnel des résultats définitifs des dernières législatives, Mme Zerouati a précisé que la participation de TAJ à cette échéance découlait de «la profonde conviction de l’importance d’une participation active à la démarche de reconstruction des institutions et structures de l’Etat».
TAJ dresse aujourd’hui le bilan de sa «première expérience» électorale selon un nouveau mode marqué par l’amendement constitutionnel et la nouvelle loi électorale, à travers lequel, a-t-elle dit, il a exprimé «la volonté sincère» du président de la République de faire sortir le pays de la crise politique qui a impacté la situation socioéconomique du pays. Même si le parti n’était pas prêt sur le plan organisationnel, a rappelé Zerouati, il s’est engagé dans la course électorale, a commencé à collecter les signatures, qui constituaient «un indicateur positif» qui lui a permis d’accéder à 59 circonscriptions électorales, et veillé à présenter ses listes «en choisissant ses candidats parmi les braves enfants des wilayas du pays, loin des anciennes pratiques». La présidente de TAJ s’est dite optimiste quant à l’avenir du parti et de sa nouvelle direction, soulignant que TAJ, qui est entré en course globalement avec de nouvelles listes et n’avait pas participé aux précédentes élections, a obtenu «plus de 90.000 voix à travers le territoire national, sachant qu’il n’a pas encore reçu les PV de quatre wilayas, tandis qu’il a obtenu une position honorable dans plusieurs autres».
Elle a qualifié cette expérience d’«étape cruciale», car ayant permis de faire connaître le nouveau programme du parti dans «le fond et la forme», faisant savoir que le parti qui n’a pas décroché de sièges dans le nouveau Parlement «poursuivra son action en vue de prouver son efficacité dans les prochaines étapes».