Acquisition du ferry «Bordj Badji Mokhtar» : Fini l’affrètement !

Un nouveau navire d’une capacité de 1.800 voyageurs et 600 véhicules sera réceptionné le mois de juillet prochain par le Groupe algérien de transport maritime (Gatma), permettant de réduire, voire d’éliminer, le recours à l’affrètement de navires étrangers, a indiqué ce samedi à l’APS le DG du Groupe, Smaïn Larbi Ghomri.

Baptisé «Bordj Badji Mokhtar», ce navire de transport de voyageurs a été construit sur les chantiers de l’entreprise Guangzhou Shipyard, dans le sud de la Chine. Il sera acquis pour le compte de l’Entreprise nationale de transport maritime de voyageurs (ENTMV), filiale du Groupe, a-t-il précisé.
Acquis à travers un investissement de 175 millions de dollars, le navire sera mis en exploitation d’ici à la fin du mois de juillet prochain, soit dès la fin des formalités de son algérianisation, a détaillé le responsable. Soulignant que la flotte de l’ENTMV est actuellement constituée de trois navires (Tassili  II, Djazaïr II et le Tarik Ibn Ziyad), qui représentent un âge moyen de plus de 15 ans, Ghomri a expliqué que cela incite son Groupe à «entamer la phase de renouvellement et de rajeunissement de cette flotte de navires pour faire face à la concurrence rude dans ce domaine, soutenue par des compagnies du Bassin méditerranéen». Il a, ainsi, assuré que le nouveau navire «Bordj Badji Mokhtar»complétera la flotte de l’ENTMV durant la saison haute et «réduira, voire éliminera, le recours à l’affrètement».
Ghomri a rappelé, dans ce sens, que l’ENTMV qui porte le nom commercial d’«Algérie Ferries» assure le transport de voyageurs entre les ports nationaux (Oran, Alger, Bejaïa et Annaba) et les ports du sud de la France (Marseille), de l’Espagne (Alicante) et de l’Italie (Gênes), à longueur de l’année par des programmes de traversées adéquats et adaptés aux flux de passagers, et est renforcée durant la période estivale par des affrètement de navires étrangers pour prendre en charge la demande qui «ne cessait d’augmenter avant la crise de la Covid-19».
Les croisières, nouvelle perspective
Et c’est dans ce cadre, souligne-t-il, que la filiale a dû renforcer sa flotte par l’achat d’un nouveau navire moderne, conforme aux nouvelles normes en la matière et répondant nettement mieux à la demande du marché national, «par la qualité du navire et le confort qui lui a été concédé par le constructeur», offrant ainsi à la flotte nationale une flexibilité qui lui ouvre d’autres cieux et perspectives du marché telles que les croisières et les voyages touristiques longs, selon ses propos.
A cet effet, le responsable a noté que l’ENTMV occupe une place assez appréciable sur le marché de transport de voyageurs, estimée à 70% pour les années 2017 à 2019 et qui est amenée à augmenter avec l’acquisition de ce nouveau navire.
A rappeler que Gatma a été créé en 2016 après restructuration des holdings relevant du secteur du transport maritime qui ont été fusionnés dans une seule société chargée de la gestion du transport maritime, de la maintenance et de l’industrie maritime et des services. Ce Groupe comprend six sociétés, dont deux spécialisées dans le transport maritime de marchandises (CnanMed et Cnan Nord) et deux autres dans le domaine des services maritimes (Nashco et Gema), en sus d’une société dans le transport des voyageurs (ENTMV) et une autre dans la maintenance maritime et la construction de navires (Erenav).