Abdelaziz Belaïd : «L’attachement au processus constitutionnel est la solution idoine»

Le président du Front El Moustakbel,
Abdelaziz Belaïd, a affirmé  au niveau de la circonscription administrative
Ali-Mendjeli (Constantine), que «l’attachement au processus constitutionnel est la solution idoine durant cette période que traverse le pays».
S’exprimant lors d’une rencontre sur «Le rôle de la femme dans l’édification de la nouvelle Algérie», tenue à l’occasion de la Journée mondiale de la femme dans un hôtel à
Ali-Mendjeli, Belaïd a indiqué que «l’attachement aux lois, en dépit de leur insuffisance, est préférable que d’aller vers l’inconnu durant la conjoncture actuelle que traverse le pays».
Le président du Front El Moustakbel a ajouté que «la solution réside dans une véritable réconciliation nationale et une réconciliation politique à travers un dialogue et un débat politique rassemblant toutes les composantes de la scène politique autour d’une même table pour trouver des solutions et instaurer de nouvelles règles».
Il a estimé, dans ce contexte, que «cette réconciliation s’opère à travers l’application de la justice et des mécanismes légaux loin des calculs restreints dans l’intérêt de l’Algérie en premier en tournant la page du passé et débuter à partir d’une plateforme politique nouvelle».
«La volonté de changement d’un peuple conscient est le fondement de l’Etat dont nous rêvons tous», a relevé Belaïd, saluant l’encouragement de la présence de la femme sur les listes électorales et l’annulation du système des quotas.
Le président du Front El Moustakbel considère également que «la femme et les jeunes doivent mieux représenter le peuple pour donner un nouveau souffle aux élections et changer les mentalités dans l’action politique».