violence urbaine : Sept personnes arrêtées à Constantine

Un gang composé de sept personnes impliqué dans une rixe collective a été arrêté par les éléments de la police judiciaire de la 2e sûreté urbaine de Constantine, a-t-on appris de la cellule de communication et des relations publiques de la sûreté de wilaya. Intervenant suite à des appels de citoyens dénonçant une bagarre collective à l’arme blanche, la police s’est rendue sur les lieux de la rixe et circonscrit la situation. Sept individus y étaient mêlés. Ils ont été interrogés avant de prendre des mesures réglementaires à leur encontre. Les éléments de la brigade ont, par ailleurs, récupéré une partie des armes blanches utilisées dans le forfait. Les mis en cause, âgés de 22 à 33 ans, ont été traduits devant la justice pour les chefs d’inculpation de «constitution de gang, trouble à l’ordre public et atteinte physique récurrente aux personnes en utilisant des armes blanches».  Constantine est en train de devenir un fief de violences urbaines à travers les multiples rixes enclenchées. En moins d’un mois, elle a enregistré plus d’une trentaine d’arrestations. La sonnette d’alarme est tirée et la population craint vraiment pour leur sécurité même devant leur domicile. «Il faudra combattre ce fléau sans merci. La dénonciation reste la seule alternative pour contrecarrer ces énergumènes venant troubler sans motif le quotidien des citoyens», martèlent quelques riverains.
N. H.