Ighil Bougueni (TiziOuzou) : Les femmes nettoient l’école du village

Les  femmes d’Ighil-Bougueni (commune de Aïn El Hammam), village  située  55 km au sud-est de TiziOuzou ont célébré, à  leur manière, la journée du 8 mars. Elles ont  organisé une grande opération de réhabilitation et de nettoyage de l’école primaire. Toutes les classes, la cantine, la cour et les dépendances de l’école ont été  passées au peigne fin.

«Les droits de la femme passent par celui au savoir», a souligné l’une d’entre elles. «J’en veux à mes parents pour une seule chose, m’avoir privée de l’école. Je ne veux pas voir ma fille et mes petites-filles subir le même sort», renchérit une autre. Les volontaires se sont enfin donné le mot pour d’autres actions. Elles envisagent, notamment de nettoyer les alentours de l’école et d’améliorer le  cadre de vie dans le village.
Des hommes se sont déjà illustrés au niveau de cette école juste avant la rentrée des classes. Ils ont procédé à sa rénovation de fond en comble.  Ainsi, ils ont refait la peinture intérieure et extérieure de tout l’établissement, réalisé des toilettes et des aires de jeu et procédé au désherbage et nettoyage des alentours. Un industriel, originaire du village a doté toutes les classes et bureaux d’un nouveau mobilier au design moderne et de tout le matériel de bureautique. Les femmes d’Ighil Bougueni se sont mobilisées et n’ont pas compté sur l’APC.  Un exemple à suivre et à méditer.

Rachid Hammoutène