Amérique du Nord : Une vague de chaleur « exceptionnelle et dangereuse »

Une « vague de chaleur exceptionnelle et  dangereuse », s’abat sur le nord-ouest des Etats-Unis et l’ouest du Canada dans des régions qui sont plus habituées à un temps frais, constituant « une menace majeure » pour la santé des personnes, a fait savoir ce mardi, l’Organisation météorologique mondiale (OMM). Les températures risquent d’atteindre jusqu’à 45 C en journée pendant cinq jours ou plus, avec des nuits « extrêmement chaudes », battant des records historiques dans plusieurs villes, selon la même source. « Ces températures extrêmes constituent une menace majeure pour la santé des personnes, l’agriculture et l’environnement, car la région n’est pas habituée à une telle chaleur et de nombreuses personnes ne disposent pas de climatisation », a déclaré lors d’un point de presse à Genève, la  porte-parole de l’OMM, Clare Nullis. Au Canada par exemple, un record vieux de 84 ans a été battu dimanche dernier. La localité de Lytton, en Colombie-Britannique a ainsi affiché un thermomètre de 46,6 C. Il s’agit d’un thermomètre de 1,6 C de plus par rapport au précédent record établi le 5 juillet 1937. Moins de 24 heures plus tard, Lytton a de nouveau battu ce record en atteignant 47,9 C ce lundi 28 juin 2021.