Aïmen Benabderrahmane nouveau Premier ministre 

Le Président de la République, M. Abdelmadjid  Tebboune a nommé Aïmen Benabderrahmane, Premier ministre, en le chargeant de poursuivre les consultations avec les partis politiques et la société  civile pour la formation du gouvernement « dans les meilleurs délais », indique un communiqué de la Présidence de la République.

« En vertu des dispositions de la Constitution, notamment l’article 91, les alinéas 5 et 7, le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a nommé aujourd’hui M. Aïmen Benabderrahmane, Premier ministre, en le chargeant de poursuivre les consultations avec les partis politiques et la société civile pour la formation du gouvernement dans les meilleurs  délais ». M. Aïmen Benabderrahmane a pris ce mercredi au Palais du gouvernement ses fonctions de Premier ministre, suite à sa nomination par le président de la République en remplacement de M. Abdelaziz Djerad.
Un riche parcours dans les finances
 Le nouveau Premier ministre, Aïmen Benabderrahmane, occupé plusieurs postes clés dans le secteur des finances durant les 30 dernières années.
Né le 30 août 1966 à Alger, M. Benabderrahamane occupait le poste de
ministre des Finances depuis le 23 juin 2020 après avoir été gouverneur de
la Banque d’Algérie depuis novembre 2019. En fonction depuis 1991 dans le secteur financier, M. Benabderrahmane a entamé sa carrière au ministère des Finances au sein duquel il a été successivement Inspecteur des Finances au niveau de l’Inspection Générale des Finances (1991-2000), Inspecteur Général des Finances en 2004 et Inspecteur Général des Finances en Chef en 2006. De décembre 2001 à mars 2010, M. Benabderrahmane a occupé le poste de Directeur-adjoint du Contrôle au sein de l’Inspection Générale des Finances.
Il a, par la suite, été désigné comme Chef de Division Censeur de la
Banque d’Algérie de 2010 à 2019, puis Gouverneur de cette institution de
novembre 2019 à juin 2020.
M. Benabderrahmane est diplômé de l’Ecole Nationale d’Administration
d’Alger, option économie et finances, et titulaire d’un magistère en
sciences économiques et financières ainsi que de divers diplômes et
certificats en management et audit. Il prépare actuellement un doctorat en
sciences économiques.