Conseil de la nation: Le Bureau satisfait de la nouvelle loi relative au régime électoral

Le président du Conseil de la nation, Salah Goudjil a présidé ce mercredi une réunion du Bureau du Conseil élargie aux présidents des Groupes Parlementaires et au Questeur, consacrée au débat concernant les derniers développements au niveau national et régional, a indiqué un communiqué de la Chambre haute du Parlement.

Le bureau du Conseil a procédé à « l’étude du future programme d’action autour des modalités idoines, en vue d’une concrétisation effective d’un procédé renouvelé et moderne dans la conception d’une vision prospective qui prône l’adaptation aux nouvelles exigences constitutionnelles, à l’examen de la programmation des propositions des Commissions permanentes du Conseil, ainsi qu’à l’étude de la situation des questions orales et écrites transmises au Bureau ».
Le Bureau du Conseil de la Nation, a tenu à mettre en valeur et à saluer « les dispositions prévues par le projet d’ordonnance portant loi organique relative au régime électoral « , considérant à cet effet que ces dispositions constituent « la première ligne de défense et l’élément moteur qui assumera le rôle de rénovateur dans l’élaboration de la relation entre l’Etat et la société, à travers l’approfondissement de la pratique démocratique véritable et effective, à même de garantir une immunité sociétale et institutionnelle ».
Il a également salué « les orientations du Président de la République, au sujet de ce projet d’ordonnance principalement, des orientations qui sont de nature à consacrer une ouverture politique et un processus électoral sans précédent comme il est en mesure d’annihiler les complots des tenants de la fitna et de la subversion et de barrer la voie aux parrains de l’anarchie, du désordre et du chaos ».