Libye : l’UE appelle au retrait des forces étrangères

L’Union européenne(UE) a appelé, jeudi, au  retrait immédiat  des mercenaires et forces étrangères présents en Libye et au désarmement des milices conformément aux résolutions du Conseil de sécurité, indique un communiqué de l’UE.

 » Les interventions militaires étrangères sont inamissibles en Libye », précise le communiqué, appelant « toutes les parties concernées  à respecter ces décisions et à coopérer plutôt avec le Comité militaire mixte libyen  5+5 ».  L’Union européenne a appelé aussi « au respect de l’embargo sur la vente  des armes à la Libye », relève le texte, prévenant que « les transgresseurs seront  désormais sanctionnés ». L’UE a félicité, par ailleurs, le nouveau gouvernement pour son  approbation par le parlement, la qualifiant « de percée significative qui crée les conditions pour réunifier les institutions en Libye et conduire le pays vers des élections générales  le 24 décembre ».
« Le nouveau gouvernement libyen doit œuvrer à la consolidation du cessez-le feu en vigueur, en procédant notamment au désarmement de toutes les milices », ajoute le communiqué de l’UE. Le parlement libyen a approuvé, mercredi, à Syrte,  après deux jours  d’intenses débats, l’équipe d’Abdelhamid Dbeibah par 121 voix sur les 132  députés présents. Le nouveau gouvernement prêtera serment lundi à Benghazi (Est), selon la presse libyenne.