Plus de 200 exposants au Salon national du livre d’Alger

Ecrivains et lecteurs renouent enfin avec les espaces d’exposition et de vente de livres. L’organisation nationale des éditeurs de livres organise, sous l’égide du ministère de la culture et des arts, la première  édition du salon national du livre d’Alger,  du 11 au 20 mars, à la Safex (Pavillon central), Pins Maritimes, Alger.

Le  salon sous le slogan «Un livre, une vie», redonne  espoir à un secteur fortement impacté par la crise sanitaire. Il  verra la participation de 216 maisons d’édition et institutions et 40 auteurs y dédicaceront leurs œuvres. Inauguré, dans la matinée de jeudi dernier,   par la ministre de la culture et des arts, la manifestation préfigure  d’autres dans différentes wilayas pour  raviver  la vie culturelle en veilleuse, depuis une année à cause de la crise sanitaire. « Après l’arrêt des salons du livre et des activités culturelles et artistiques, la manifestation  redynamise le secteur de l’édition et rapproche  écrivains et lecteurs », a-t-elle ajouté. Selon Mme Bendouda  « un   programme pour organiser des rendez-vous similaires, dans d’autres régions pour  décentraliser les expositions a été élaboré». Selon elle,  la  démarche sera fortement appuyée par le ministère. « Nous avons initié des clubs de lecture qui ont révélé que les jeunes et les enfants s’intéressent énormément au livre. D’ailleurs, la  manifestation est dédiée d’abord  aux jeunes et enfants pour élargir le lectorat. La vie sans lecture n’en est pas une »,  a soutenu enfin la ministre qui exhorté vivement  les éditeurs à consentir  des réductions.
Des réductions allant jusqu’à 50%
Le commissaire du salon et président de l’Onel, KallabDebbih Mustapha, a indiqué qu’en  concertation avec les participants, des rabais sur les prix des livres sont prévus pour inciter notamment  les jeunes et étudiants à acheter. «Le salon n’est pas une opportunité économique pour les maisons d’édition. Comme la direction de la Safex a été généreuse avec nous en réduisant les prix de location des stands et en réduisant nos charges, j’attends un retour des exposants. Il n’est pas nécessaire de rappeler l’inertie qu’a connue notre secteur mais ce n’est pas le moment d’augmenter les prix.  Il faut  retrouver les lecteurs avant  », a-t-il lancé. Une grande  participation d’éditeurs, ( Ibn Malek, Chihab ,  Dar El Houda, El Othmania ) de distributeurs, d’importateurs et de libraires est constatée sur une  superficie d’exposition de 450 m2.  « La manifestation coïncide avec les vacances scolaires et nous espérons une affluence record », poursuit –il. Le programme prévoit des conférences, des tables rondes, des ventes-dédicaces, des colloques et  des hommages. Aujourd’hui, à 15 h Khaled Naili signera son roman «  la mer nous emportera ».
« Le clou de la manifestation est l’organisation d’une exposition et la diffusion d’un film documentaire réalisé par le musée du moudjahid à l’occasion de la célébration de la fête de la victoire, le 19 mars prochain »,  a  fait savoir le commissaire.
Karima Dehiles