Le Front Polisario salue les positions fortes contenues dans l’allocution de Tebboune

Le Bureau permanent du secrétariat  national du Front Polisario a salué jeudi soir les positions fortes et  claires contenues dans l’allocution prononcée par le président de la  République, Abdelmadjid Tebboune, lors de la récente réunion du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) sur la lutte du peuple sahraoui, où il a appelé à la coordination des efforts africains en vue de  cristalliser une solution durable au conflit au Sahara occidental, dernière colonie en Afrique.

Dans un communiqué dont l’APS a obtenu une copie, le Bureau permanent du secrétariat national du Front Polisario a salué l’allocution prononcée par le Président Tebboune lors de la récente réunion du Conseil de paix et de  sécurité de l’UA, les positions fortes et claires qu’il a exprimées à l’égard de la lutte du peuple sahraoui et sa condamnation des tentatives du Royaume du Maroc d’imposer le fait accompli et de consacrer l’occupation  illégale des territoires d’un Etat membre fondateur de l’Union africaine.
Au terme de sa réunion périodique, au cours de laquelle il a passé en revue les moyens de lutte et de résistance et les développements de la question sahraouie sur tous les fronts, sous la direction de Brahim Ghali,  président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) et secrétaire général du Front Polisario, le Bureau permanent s’est félicité de l’appel du Président Tebboune à l’Union africaine et à l’Organisation des Nations Unies à « assumer leurs responsabilités à l’égard de la question du Sahara occidental en tant que question de décolonisation ».
Dans son évaluation de la récente session du CPS, le bureau a salué « l’intérêt particulier » réservé par cette instance continentale dans son ordre du jour et ses délibérations au soutien de la lutte armée du peuple sahraoui, offrant ainsi « une nouvelle opportunité au Continent pour défendre la cause sahraouie et le droit légitime du peuple sahraoui à  l’autodétermination et à l’indépendance. Le Continent a également été appelé à assumer sa responsabilité, en imposant le respect de l’acte constitutif de l’UA, notamment le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, et des frontières héritées au lendemain de l’indépendance ».
Le bureau permanent du secrétariat national a passé en revue les derniers développements de la cause sahraouie sur le plan externe et les victoires successives ayant renforcé sa place sur la scène internationale, citant en  particulier les positions et décisions affichées clairement et la force du soutien apporté à la lutte juste du peuple sahraoui et à son droit légitime à l’autodétermination et à l’indépendance, selon l’Agence de presse  sahraouie (SPS). Les participants à la réunion du front Polisario se sont félicités « des  positions de soutien exprimées par plusieurs pays africains membres du CPS, y compris celles affichées par le président de l’Afrique du Sud et du Kenya, et ce de par le soutien des partis politiques, organisations, personnalités influentes et organisations des droits de l’Homme dans certains pays tels les Etats Unis, l’Allemagne et autres ». Saluant « l’important élan de solidarité national », le bureau a rendu un  hommage à l’Armée populaire de libération sahraouie (APLS) pour son courage et sa bravoure face à l’Armée marocaine.