Nigeria: 19 morts dans une embuscade terroriste contre un convoi militaire

Quinze soldats et quatre miliciens pro-gouvernementaux ont été tués dans une embuscade terroriste contre un convoi militaire dans l’Etat de Borno, dans le nord-est du Nigeria, ont indiqué ce samedi des sources militaires. 

Des membres présumés du groupe autoproclamé « Etat islamique » en Afrique de l’Ouest (Iswap) ont tendu une embuscade jeudi contre un convoi de l’armée nigériane près de la localité de Gudumbali, dans la région du lac Tchad, selon ces sources.
« Nous avons perdu 15 soldats et membres des JTF (milice locale) dans cette embuscade terroriste menée dans la forêt près de Gudumbali », a déclaré un officier. Treize autres membres du convoi, dont 10 soldats, ont été blessés dans l’attaque. Le convoi, d’une dizaine de véhicules, se rendait des localités de Gudumbali à Kukawa pour prendre part à une opération militaire quand il est   tombé dans une lourde embuscade, selon une autre source, qui a fait état du même bilan. « Les victimes ont été ramenées dans l’après-midi sur la ville de Maiduguri », capitale régionale de l’Etat de Borno, a précisé cette seconde source. Un leader des JTF, Umar Ari, a lui aussi confirmé ce bilan, précisant qu’un responsable de cette milice, Yusuf Baba-Idris, patron des JTF à Kukawa, faisait partie des quatre miliciens tués.