Barrages: Le taux de remplissage national stable à 44,63 %

Le taux de remplissage des barrages en exploitation à travers le territoire national s’est maintenu à 44,63 %, soit le même taux enregistré à la fin janvier, à la faveur des précipitations enregistrées depuis la fin novembre, a appris  l’APS, du ministère des Ressources en eau.
Cette stabilisation des volumes d’eau emmagasinés à travers les 80 barrages du pays a été enregistrée à la faveur des apports des épisodes pluviométriques qu’ont connus plusieurs wilayas du pays durant les derniers mois, a précisé le conseiller à la communication auprès du ministère, Mustapha Chaouchi.
Sur l’ensemble du pays, le volume global mobilisé dans les barrages a ainsi atteint 3,4 milliards de m3, selon la même source.
La région Est a connu un taux de remplissage de 68,4%, avec trois barrages qui ont enregistré un déversement, à savoir ceux de Beni Haroun (wilaya de Mila) ainsi que Beni Zid et Zit Emba (wilaya de Skikda).
Chaouchi a tenu à souligner que le ministère opérait dans le cadre d’une nouvelle vision dans le domaine des ressources en eau du fait que l’Algérie, se situant en Afrique du Nord, fait face régulièrement à une pénurie de la ressource hydrique.
«Le ministère insiste sur la nécessité d’économiser l’eau et sur son utilisation de manière rationnelle pour éviter les perturbations d’approvisionnement», a-t-il indiqué.