Tlemcen : Les associations plaident pour une meilleure prise en charge des handicapés

La wilaya de Tlemcen compte un nombre important de handicapés,dont quelque 400.300 victimes des mines antipersonnel posées le long de la ligne Morice.

Ces personnes ne cessent d’interpeller les autorités pour revoir à la hausse le montant de leur allocation mensuelle et d’œuvrer pour leur insertion professionnelle et sociale.
A l’occasion de la Journée nationale des personnes aux besoins spécifiques, de nombreuses associations qui ont organisé diverses manifestations depuis le 12 du mois en cours, ont du mal à octroyer plus de moyens aux handicapés. Toutefois, à travers la wilaya, de nombreuses cérémonies de distribution d’appareils (fauteuils roulants, béquilles, tricycles) se sont déroulées pour marquer l’événement
Dans le sud de Tlemcen, la présidente de l’Association des handicapés moteurs, Mlle Fatima Negadi, a donné le coup d’envoi d’une caravane de médecins qui se sont rendus au chevet de dizaines de handicapés. Des dons, essentiellement des couvertures, des denrées alimentaires et des médicaments, ont été distribués.
De l’avis des responsables de ces associations, un jour ne suffit pas pour faire oublier à ces victimes d’accidents de travail, de circulation leur «mal» et les aider à guérir. A cet effet, ils interpellent les autorités et les âmes charitables pour apporter leur aide aux associations afin d’améliorer la qualité de la vie de ces personnes.
Malgré leur manque de moyens, les associations agissent pour que les handicapés puissent pleinement leur citoyenneté par un accompagnement quotidien, notamment dans les milieux scolaire et professionnel.
Mohamed Medjahdi