Benziane : «Les drames vécus dans certaines cités universitaires ne se reproduiront plus»

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane, a indiqué, ce lundi, que  le rapport sur l’état des lieux dans les cités universitaire est fin prêt.

«Des recommandations seront soulevées au gouvernement, d’ici la fin du mois, aux fins de prendre en charge les déficiences et les manquements constatées», a indiqué le ministre à l’ouverture de la Conférence nationale des universités. Dans ce sillage, il a affirmé que «les drames vécus dans certaines résidences universitaire ne devront plus se reproduire». Le ministre a indiqué que «toutes les dispositions ont été prises pour rendre les résidences universitaires, des lieux sûrs et sécurisés». Dans le détail, Benziane a expliqué que l’enquête a révélé que plus de 40% des cités ne répondent pas aux normes, dont 20% sont dans un état déplorable dans lequel les conditions les plus élémentaires ne sont pas réunies, notamment en termes de sécurité. «21% des citées universitaires enregistrent un manque en équipement d’extinction d’incendie», a noté le ministre
Pour pallier à cette situation déplorable, Benziane a annoncé des mesures urgentes qui seront fin prêtes dès la prochaine rentrée. Il est ainsi prévu de transférer les étudiants vers de nouvelles résidences afin de permettre le lancement des travaux de rénovation.
S.A