ANP : Deux éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés et 4 casemates détruites

Deux éléments de soutien aux groupes terroristes ont été arrêtés à Tébessa et Tissemsilt par des détachements de l’Armée  nationale populaire (ANP), tandis que d’autres détachements ont découvert et détruit quatre casemates pour terroristes à Mila, ainsi que trois bombes de confection artisanale à Médéa et Jijel, durant la dernière semaine,  selon un bilan opérationnel de l’ANP rendu public ce mercredi.

« Dans le cadre de la lutte antiterroriste, des détachements de l’Armée nationale populaire  ont arrêté deux (02) éléments de soutien aux groupes terroristes à Tébessa et Tissemsilt,  tandis qu’un autre détachement a découvert et détruit, à Mila, quatre (04) casemates pour terroristes contenant une (01) bombe de confection artisanale, une quantité de  munitions s’élevant à 99 balles, des substances chimiques et outils servant dans la fabrication d’explosifs, ainsi que des vivres », est-il précisé dans ce bilan hebdomadaire.

Selon la même source, « Trois (03) bombes de confection artisanale ont été détruites à Médéa et Jijel, alors qu’un (01) pistolet mitrailleur de type Kalachnikov et deux (02) chargeurs de munitions ont été découverts à In Amenas ».

Plusieurs narcotrafiquants arrêtés

Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée, le bilan de l’ANP fait état de l’arrestation de « 31 narcotrafiquants et la saisie de grandes quantités de kif traité s’élevant à 14 quintaux et 22 kilogrammes ».

« En continuité des efforts intenses visant à venir à bout du fléau du narcotrafic dans notre pays, des détachements combinés de l’ANP ont intercepté, en coordination avec les différents services de sécurité dans diverses opérations exécutées à travers les différentes Régions militaires, 31 narcotrafiquants et saisi de grandes quantités de kif traité s’élevant à  14 quintaux et 22 kilogrammes, que les bandes criminelles ont tenté d’introduire à travers les frontières avec le Maroc ».

En outre, des détachements de l’ANP et les services de la Gendarmerie nationale et des Garde-frontières « ont arrêté, lors d’opérations distinctes au niveau des territoires des 2e et 3e Régions militaires, 11 narcotrafiquants et saisi 13 quintaux et 68,5 kilogrammes de kif traité, alors que 20 narcotrafiquants ont été appréhendés et 53,5 kilogrammes de la  même substance, ainsi que 32480 comprimés psychotropes ont été saisis dans diverses opérations menées dans les autres Régions militaires ».

Des tentatives d’émigration clandestine mises en échec

A Tamanrasset, In Guezzam, Bordj Badji Mokhtar, Djanet et In Amenas, des détachements de l’ANP « ont intercepté 171 individus et saisi 30 véhicules, 131 groupes électrogènes, 78 marteaux piqueurs, des outils de détonation et d’autres équipements utilisés dans des opérations d’orpaillage illicite, ainsi que 50 sacs de mélange d’or brut et de pierres et 68,8 tonnes de denrées alimentaires ». Lors d’opérations distinctes menées à Ouargla, El-Oued, Biskra, Oum El-Bouaghi, Guelma, Batna et Rélizane, « 13 autres individus ont été arrêtés et sept (07) fusils de chasse, un (01) pistolet automatique, 275,5 kilogrammes de poudre noire, 1385 cartouches pour fusil de chasse, 1110 unités de tabacs, 14400 unités d’articles pyrotechniques et 5391 unités de différentes boissons ont été saisis ».

Par ailleurs, « des tentatives de contrebande de grandes quantités de carburants s’élevant à 18252 litres ont été déjouées à Tébessa, El-Tarf, Souk Ahras, Tindouf et Bordj Badji Mokhtar », note la même source.

Dans un autre contexte, les Garde-côtes « ont mis en échec des tentatives d’émigration clandestine et ont procédé au sauvetage de 99 individus dont 18 de nationalité marocaine, qui étaient à bord d’embarcations de construction artisanale à Chlef, Oran, In Témouchent et Mostaganem ». En outre, « 177 immigrants clandestins de différentes nationalités ont été appréhendés à In Salah, In Amenas, Tlemcen et Béchar ».