Tebboune : «Aller de l’avant dans la lutte contre la corruption»

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a mis en avant, vendredi, la responsabilité de l’Etat dans la préservation de la Mémoire nationale, avec tout le sérieux et l’assiduité qui s’imposent.

«Je n’ai eu de cesse de souligner l’importance de la préservation de la Mémoire nationale et j’insiste sur la responsabilité de l’Etat dans la prise en charge de ce dossier, avec tout le sérieux et l’assiduité qui s’imposent», a déclaré le Président Tebboune dans un message lu en son nom par le secrétaire général du ministère des Moudjahidine et des Ayants droit, Laïd Rebika, à Tlemcen à l’occasion du 59e anniversaire de la Fête de la victoire. «Notre attachement à la préservation de notre histoire et de notre mémoire demeurera au cœur de nos priorités pour réaliser les avancées escomptées», a poursuivi le chef de l’Etat, saluant «les pas positifs franchis, notamment la récupération des crânes de symboles de la Résistance populaire». Il a affirmé, dans ce sillage, que «les blessures et stigmates des crimes perpétrés par le colonisateur contre le peuple algérien démuni demeurent témoins de l’ampleur de la destruction, des massacres et de la sinistre politique de la terre brûlée». Evoquant «les moments solennels et fortement symboliques, vécus le 5 juillet dernier, lors de la réinhumation des ossements des héros de la Résistance populaire sur leur terre et parmi leurs proches et frères chouhada et moudjahidine, le Président Tebboune a assuré que «l’effort se poursuit pour mettre toute la lumière sur le sort des disparus durant notre guerre de Libération nationale et pour l’indemnisation des victimes des essais nucléaires».