Ghouini fustige les partisans de la transition

Le président du mouvement El Islah, Filali Ghouini, a affirmé, ce samedi à Constantine, que les prochaines élections législatives seront l’unique voie pour parachever le processus de changement déjà engagé par le président de la République, à savoir l’Algérie nouvelle.

Animant une réunion du conseil régional «Est» au niveau de l’université populaire, le leader d’El Islah a réitéré les positions de son parti qui restent «immuables dans le cadre de la légalité constitutionnelle et les lois de la République». «El Islah, qui croit avec conviction au processus électoral du 12 juin prochain, participera massivement à cette échéance en proposant des femmes et hommes intègres et compétents capables de relever le défi loin de tout intérêt avec, en prime, un attachement à la stabilité et à l’unité nationale», a-t-il insisté.
Ghouini a souligné que l’Algérie nouvelle requiert un renouveau dans ses institutions et un changement dans les pratiques au sein de la société, soulignant le rôle de la future composante de l’Assemblée populaire nationale qui aura une mission différente de ses précédentes. «L’APN amorcera son rôle de législateur qui n’attend pas les propositions du gouvernement. Elle sera une force à part entière qui s’attardera sur tout ce qui préoccupe la société en ayant un œil sur les ministres», a-t-il appuyé. Et de fustiger ceux qui appellent à une période de transition et la mise en place d’une constituante, considérant que cette phase vient à contre-courant et demeure dépassée avec l’élection présidentielle. Par ailleurs, il s’est attardé sur les slogans du hirak qui touchent à l’Armée populaire nationale. « Ce sont des formules qui proviennent d’ailleurs, préfabriqués dans des laboratoires malsains visant l’instabilité de l’Algérie», a-t-il affirmé. Et de s’insurger : «Aucun peuple au monde ne profère des propos outrageux vis-à-vis de son armée». Dans ce sillage, le politique s’est dit contre toute ingérence étrangère dans les affaires internes du pays.
Nasser H