Sétif : Une wilaya menacée par le stress hydrique

A l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de l’eau, les représentants locaux de la presse nationale ont été conviés à une visite guidée sur le site du barrage de Maouane, principal pourvoyeur d’eau pour la grande majorité des foyers de la wilaya de Sétif.

Organisée par le chargé de communication à l’Algérienne des eaux (ADE), Miloud Kerkeb, la sortie a permis d’évaluer la situation en matière d’eau et les mesures prises pour assurer un approvisionnement constant des foyers. Lors d’un point de presse, le directeur de l’unité de l’ADE de la wilaya, Abdelaziz Ali Kara, a indiqué que la priorité a été donnée à l’organisation d’une vaste campagne pour l’éradication des fuites d’eau à travers tous les quartiers et cités de la wilaya. Le directeur est formel : «Sétif est un exemple avec un taux de fuites de moins de 10 %. C’est grâce à la rénovation du réseau de canalisation sur le budget de la wilaya que nos objectifs ont été atteints.» Il a ensuite évoqué le récent  phénomène des branchements illicites aux conduites principales, notamment dans les zones rurales, pour irriguer les champs et les vergers en sus du gaspillage pour le remplissage des puits. Dans ce cadre, 113 affaires sont au niveau de la justice.
Interrogé sur le programme de distribution de l’eau, il a précisé que l’ADE est en train de tout faire pour assurer une alimentation régulière des foyers, notamment durant le Ramadhan et la saison estivale. «Selon nos prévisions, nous pourrons même passer de un jour sur deux ou sur trois à une distribution quotidienne avec une plage horaire de six heures», a-t-il affirmé. «La wilaya est très pauvre en ressources hydriques et reste menacée par le stress hydrique», a-t-il précisé. Plus de 5.000 ml de nouvelles canalisations seront réalisés dans les semaines à venir. Quant aux créances de l’ADE, elles se chiffrent à  114 milliards de centimes.
En conclusion, le responsable a exhorté les citoyens à une utilisation rationnelle de l’eau en cette période où la baisse des chutes de neige et de pluie est significative.
  Azzedine Tiouri