Tizi Ouzou : Le barrage de Taksebt se vide

L’alimentation en eau potable des nouveaux pôles urbains à Tizi Ouzou pose problème. En effet, beaucoup de foyers n’ont pas accès à cette ressource.

Pour y remédier, le wali Mahmoud Djamaâ a indiqué, à l’issue de sa dernière sortie dans la commune d’Aghribs, que le ministère des Ressources en eau a été saisi pour la réalisation de nouveaux équipements afin d’augmenter les capacités de stockage de la wilaya  et faire face, ainsi, à l’augmentation de sa consommation. A ce sujet, et face à la baisse drastique du niveau de remplissage du barrage de Taksebt, dont le taux ne dépasse pas actuellement les 27%, le wali a précisé qu’un projet de pompage de l’eau à partir de l’oued Sebaou pour alimenter le barrage a été lancé. Selon lui, il s’agit d’une solution urgente destinée à injecter 30 à 40.000 m3 dans le barrage. A cette occasion, le wali n’a pas manqué d’appeler au sens des  responsabilités et au civisme des citoyens quant à l’utilisation rationnelle de cette ressource.  Par ailleurs, Djamaâa annoncé qu’une commission multisectorielle chargée du suivi et de l’évaluation hebdomadaire de l’avancement des projets du secteur de l’habitat à TiziOuzou a été mise sur pied au niveau de la wilaya.«Elle aura pour mission de suivre et de rendre compte, de manière permanente, de l’évolution des travaux d’aménagement des différents programmes à travers la wilaya», a-t-il fait savoir. Selon lui, des instructions ont été données à tous les intervenants pour entamer, sans tarder, les travaux de viabilisation de ces pôles pour impulser une nouvelle dynamique à leur réalisation. A ce propos, et s’agissant de l’alimentation en énergie, Djamaâ a affirmé que «Sonelgaz s’est engagée à finaliser les travaux d’ici au 2e semestre de l’année en cours dans tous les pôles urbains en chantier».
Rachid Hammoutène