La Formation professionnelle se dote d’un centre national d’examens

Le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels se dotera d’un centre national des examens et concours, avant la fin septembre prochain.

Les travaux de réalisation ont été officiellement lancés, ce samedi, par la ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Hoyam Benfriha, qui a procédé, en compagnie du wali d’Alger, Youcef Chorfa, à la pose de la première pierre. Le nouvel édifice, premier du genre, lequel occupera une partie de l’Institut national spécialisé de la formation professionnelle de Ben Aknoun à Alger, aura pour vocation  l’organisation de tous les examens et concours du secteur de la formation et de l’enseignement professionnels, mais aussi des autres secteurs, dans le cadre de l’appel à candidature pour des postes budgétaires.  Il est considéré, ainsi, «indispensable» au secteur, en plein mutation et modernisation. «La nouvelle institution aura pour vocation, en effet, l’élaboration des sujets, la préparation technique des examens et des concours», a étayé la ministre, enchaînant que «le centre aura le même fonctionnement que l’Office national des examens et concours de l’éducation nationale. Il permettra notamment l’unification des sujets d’examens à l’échelle nationale». Selon la ministre, qui annonce l’ouverture prochaine de centres régionaux,  «il aura également un impact notable sur la qualité des formations». Le wali d’Alger a, pour sa part, insisté sur l’importance de ce Centre, précisant que «toutes les facilités seront octroyées pour assurer la réalisation de l’établissement dans les délais prescrits».
Samira Azzegag