Libye : Prochaine réouverture d’ambassades à Tripoli

Des ambassades et représentations diplomatiques  de plusieurs pays vont rouvrir très prochainement leurs portes à Tripoli, la capitale libyenne, à la faveur du retour progressif de la paix dans ce pays consolidé récemment par la mise en place d’un nouveau gouvernement d’unité nationale, rapportent des médias libyens.  

Plusieurs pays ont fermé leurs ambassades ou réduit leur fonctionnement au minimum après la période d’instabilité qu’a connue la Libye durant des années depuis la chute de l’ancien régime de Maâmar el Gueddafi en 2011. Le dernier pays en date à avoir fait part de son intention de rouvrir son ambassade à Tripoli est l’Espagne. Reçu, jeudi dernier, par le président du Conseil présidentiel libyen, Mohamed Younes al-Manfi, l’ambassadeur  d’Espagne en Libye, Khafir Djou Larchi, a indiqué que l’ambassade de son pays qui a réduit au minimum ses services va rouvrir très prochainement ses portes pour travailler pleinement.
La République de Malte et l’Egypte ont également fait savoir récemment, par la voix de leurs ministres des Affaires étrangères, que leursambassades respectives vont rouvrir très prochainement en Libye. En attendant, l’Egypte a décidé de rouvrir son consulat général à Tripoli.  Par ailleurs, plusieurs entreprises et compagnies aériennes ont décidé de retourner en Libye pour relancer leurs activités bloquées en raison de la crise dans ce pays. Le gouvernement de transition libyen,  dirigé par Abdelhamid Dbeibah, a pris ses fonctions mardi. Composé de 35 portefeuilles dont cinq ont été confiés à des femmes, le nouvel exécutif s’est fixé douze objectifs durant la période de transition devant  prendre fin d’ici aux prochaines élections  générales prévues le 24 décembre de l’année en cours. Il s’agit, entre autres, d’ « assurer la souveraineté à travers l’ensemble du territoire libyen, d’évacuer les mercenaires et forces étrangères du pays, sécuriser les frontières, d’améliorer le quotidien des Libyens et d’instaurer une réconciliation nationale».