Justice : 2 ans de prison ferme pour Amira Bouraoui 

La chambre correctionnelle près la Cour de  Tipasa a confirmé, ce lundi, dans sont verdict en appel, le jugement en première instance de deux ans de prison ferme contre Amira Bouraoui poursuivie dans deux affaires distinctes.

Amira Bouraoui est poursuivie, dans la première affaire, pour « outrage à un fonctionnaire dans l’exercice de ses fonctions, atteinte à la personne  du président de la République et diffusion de publications susceptibles de porter atteinte à l’ordre public », des accusations pour lesquelles le  procureur de la République près la cour de Tipasa avait requis une peine de 3 ans de prison ferme.
Concernant la 2eme affaire, Amira Bouraoui est accusée d' »atteinte aux préceptes de l’Islam et au Prophète (QSSSL) », le procureur de la République près la cour de Tipasa a requis 5 ans de prison ferme assortie d’une amende de 50.000 DA. Le 4 mai dernier, le tribunal de première instance de Chéraga avait prononcé une peine de deux (2) ans de prison ferme à l’encontre d’Amira Bouraoui pour son implication dans ces deux affaires.
Le parquet du même tribunal ainsi que l’accusée ont interjeté appel contre ce jugement.