Au moins 14 morts dans une attaque au Soudan du Sud

Au moins 14 personnes ont été tuées et sept autres blessées dans une attaque meurtrière dans le comté de Budi, dans l’Etat d’Equatoria-Oriental du Soudan du Sud, a indiqué ce lundi un responsable du gouvernement local. 

Aliandro Lotok, attaché de presse du gouverneur de l’Etat, a déclaré que des inconnus armés avaient lancé l’attaque dans la zone du Camp 15 vers 01h00 du matin dimanche alors que les gens dormaient, tuant 12 femmes et deux enfants.  « Le gouvernement de l’Etat a condamné cet incident dans les termes les plus vives. Nous voulons garantir à nos citoyens que les autorités de l’Etat vont enquêter sur cette attaque », a déclaré M. Lotok. Il a ajouté que les autorités locales n’avaient pas établi le motif de l’attaque, notant qu’une grande chasse aux assaillants était en cours.  M. Lotok a exhorté les communautés locales de la région à rester calmes malgré cette attaque meurtrière, alors que les autorités de l’Etat  s’efforcent de rétablir la normalité dans la région et que le gouvernement enquête sur les meurtres.   Cette dernière attaque survient une semaine après qu’un groupe d’hommes armés eut attaqué un site de cantonnement abritant les forces d’opposition  de l’Armée populaire de libération du Soudan (SPLA-IO) dans le comté de Kapoeta, tuant son commandant et quatre autres personnes.