Belhimer: «70% des Algériens reçoivent des informations par le biais de la presse électronique»

 

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer, a indiqué ce lundi, en marge des assises sur l’économie de connaissance, que le gouvernement soutiendra  les sites électronique sous toutes leurs formes, étant donné que l’avenir est aujourd’hui dans la presse électronique.

«Aujourd’hui, l’arène médiatique comprend 45 sites électroniques sécurisés», a-t-il déclaré ajoutant que 70% des Algériens reçoivent des informations par le biais de la presse électronique. Il a ajouté, que l’ère du journalisme papier est terminée et que l’avenir appartient à la presse électronique, affirmant que l’objectif était d’atteindre une centaine de sites avant le début de l’été prochain. «Entre 2010 et 2018, il a été enregistré une baisse de 80% des tirages de journaux en papier, un taux qui a encore régressé depuis la pandémie du coronavirus à cause de la non-distribution de ces journaux», a-t-il constaté. Belhimer a déclaré, par ailleurs, que «la transition numérique de la presse écrite est désormais une nécessité impérieuse, au regard de l’évolution de la scène médiatique de par le monde. Evoquant la publicité, le ministre a indiqué que «c’est le droit de tous les médias d’obtenir de la publicité publique en toute transparence, mais a-t-il ajouté, notre priorité est la presse électronique». Pour ce qui est des prochaines élections, le ministre a indiqué que l’organisation des élections est la mission de l’Autorité indépendante  des élections qui est le «maître d’œuvre». «Notre rôle est de mobiliser tous les moyens logistique pour que celle-ci puissent assurer sa mission dans les meilleures conditions », a-t-il conclu.
A.H