300 points de vente ouverts durant le Ramadhan

En vue d’approvisionner le marché en différents produits agricoles de large consommation à des prix raisonnables  durant le mois sacré du Ramadhan, plus de 300 points de vente seront ouverts.

C’est ce qu’a déclaré, ce lundi, à Alger, en marge des assises sur l’économie de la connaissance, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Hamid Hemdani. Et d’ajouter que des ventes directes de l’agriculteur aux consommateurs seront également lancées afin d’asseoir une certaine stabilité en matière des prix. Au sujet des prix notamment des viandes blanches et de la pomme de terre, le ministre a souligné que la hausse enregistrée, il y a quelques semaines, était due à plusieurs facteurs, évoquant, par ailleurs, des actes de spéculation, la propagation de rumeurs infondées sur d’éventuelles pénuries et d’autres raisons liées à l’augmentation des tarifs d’intrants importés depuis le mois de janvier dernier. Selon lui, il s’agit d’une perturbation conjoncturelle. «Nous avons constaté, ces derniers jours, une stabilité relative en matière des prix. Le prix de certains produits sont raisonnables», a-t-il dit, non sans mettre en garde contre les rumeurs et la spéculation. Selon lui, le problème de la disponibilité ne s’est jamais posé et ne se posera pas.
A. H.