Des mesures d’assainissement du mouvement de change à l’étude

Le ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane, a fait état ce lundi à Alger de plusieurs mesures à l’étude en vue de « l’assainissement » le dispositif juridique régissant le mouvement du change de et vers l’Algérie. Dans une déclaration à la presse en marge des Assises nationales sur l’économie de la connaissance, le ministre a indiqué que l’assainissement du dispositif relatif au mouvement de change permettra d’encourager les transactions, dont l’exportation de services, précisant que « c’est là, un  premier pas qui sera suivi par d’autres ».