L’Alliance des citoyens démocrates est née

L’Alliance des citoyens démocrates (ACD), un  nouveau parti  sur la scène politique, a tenu ce samedi à Alger, son congrès constitutif.  Les congressistes ont plébiscité à l’unanimité Ghazi Benbouzid comme secrétaire général et adopté les statuts et le règlement intérieur.

Lors d’un point de presse animé à l’issue des travaux, le SG de l’ACD a annoncé que son parti n’a pas encore décidé de sa participation ou non aux législatives du 12 juin prochain. « Le conseil national n’a pas encore statué sur notre participation aux élections législatives. Cette décision sera prise dans les prochains jours,», a affirmé Ghazi Benbouzid. Interrogé sur son programme, le responsable a insisté sur le volet économique notamment la création d’emplois. « Nous avons un plan pour absorber le chômage. Les jeunes diplômés ont droit d’avoir un emploi, de se construire et rester au pays. Des compétences nationales formées en Algérie bénéficient aux autres pays. Il est temps de les valoriser et de leur donner les moyens de s’épanouir et de travailler chez elles», a-t-il ajouté. Sur le plan politique, Benbouzid a exprimé sa satisfaction quant au climat serein et la garantie d’une moralisation de la vie politique. « Le président de la République a montré une volonté franche pour une pratique politique saine à tous les niveaux. Le code électoral vient en adéquation avec notre projet de société, notamment la participation accrue des jeunes dans les assemblées élues en décrétant des articles qui les encouragent à conquérir la scène politique. Notre parti est composé dans sa majorité de jeunes universitaires auxquels toutes les conditions sont réunies pour réaliser leurs ambitions qui s’inscrivent dans le projet de l’Algérie nouvelle », a-t-il relevé. Concernant le hirak, il a affirmé avoir été partie prenante du mouvement populaire. « Le hirak avait sauvé notre pays et les fondements même de la nation. Nous avons choisi de nous joindre au nouveau projet d’une Algérie démocratique et forte par ses institutions et ses fidèles enfants », a-t-il attesté. Selon lui, il est temps d’édifier des institutions crédibles et renforcer l’unité nationale pour faire face aux défis et menaces étrangères. « A l’occasion, je tiens à saluer le haut commandement de l’ANP et les soldats stationnés aux frontières pour préserver l’intégrité du territoire national. L’ANP fournit de grands efforts sans lésiner sur les moyens pour avorter les attaques multiples menées contre notre pays », a-t-il conclu.
Karima Dehiles