Education: Les nouveaux enseignants auront bientôt la totalité de leurs arriérés

Le ministère de l’Education nationale a eu l’accord pour régler les arriérés de paiement des nouveaux enseignants et des bénéficiaires de promotions dans les grades, a fait savoir ce lundi à Alger le Secrétaire général (SG) du ministère, Boubaker Seddik Bouaza.

Lors une conférence de presse consacrée à l’évaluation des résultats du premier trimestre de la saison scolaire 2020-2021, M. Bouaza a précisé que « le ministère, à la faveur des efforts consentis, a obtenu l’approbation pour régler les arriérés de paiement des nouveaux enseignants et des bénéficiaires de promotions dans les grades ». Soulignant que le ministère a « obtenu les affectations financières nécessaires pour payer ces arriérés », le même responsable a relevé que le versement de ces montant était lié « à des procédures techniques et de gestion » au niveau de l’ensemble des directions de l’éducation (DE). « Le ministère suit quotidiennement cette opération avec les directeurs de l’éducation », a-t-il rassuré, sans déterminer les délais. Le SG du ministère a ajouté que « la priorité dans le recrutement sera accordée exclusivement cette année aux diplômés des écoles normales supérieures (ENS) », à travers l’adoption de plusieurs mécanismes dont le détachement, en vue de permettre aux enseignants titulaires d’un diplôme d’enseignement dans le cycle secondaire d’enseigner dans les deux autres cycles, en conservant le même traitement dans le diplôme de fin d’études obtenu. Le ministère s’apprête à « élaborer une circulaire étayant tous ces mécanismes » et organiser ensuite un concours sur titre en cas d’existence de postes budgétaires », a-t-il fait savoir.