ANP : Plusieurs opérations menées pour la sécurisation des frontières et la lutte contre le crime organisé

Plusieurs opérations ont été menées par des unités et des détachements de l’Armée nationale populaire (ANP), durant la période du 31 mars au 6 avril, dans le cadre de la sécurisation des frontières, la lutte contre la contrebande et le crime organisé, a indiqué ce mercredi un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée  » des détachements combinés de l’ANP ont intercepté, en coordination avec les différents services de sécurité dans diverses opérations exécutées à travers les différentes Régions militaires, 45 narcotrafiquants et saisi de grandes quantités de kif traité s’élevant à 19 quintaux et 10 kilogrammes, que les bandes criminelles ont tenté d’introduire à travers les frontières avec le Maroc », détaille la même source. A ce titre, « des détachements de l’ANP et les services de la Gendarmerie  nationale et des Garde-frontières ont arrêté, lors d’opérations distinctes au niveau des territoires des 2ème et 3ème Régions militaires, dix-neuf narcotrafiquants et saisi 18 quintaux et 48 kilogrammes de kif traité, alors que 26 narcotrafiquants ont été appréhendés et 62 kilogrammes de la même substance, ainsi que 41707 comprimés psychotropes saisis dans diverses  opérations menées dans les autres Régions militaires, ajoute le communiqué.
Par ailleurs, « des détachements de l’ANP ont intercepté, à Tamanrasset, In  Guezzam, Bordj Badji Mokhtar et Djanet, 393 individus et saisi 16 véhicules, 349 groupes électrogènes, 210 marteaux-piqueurs, 07 détecteurs de métaux, des outils de détonation et d’autres équipements utilisés dans des opérations d’orpaillage illicite, ainsi que 732 sacs de mélange d’or brut et de pierres, tandis que 12 autres individus ont été arrêtés, et 09 fusils de chasse, 02 pistolets automatiques, 41 quintaux de tabacs et 8372 unités de différentes boissons ont été saisis lors d’opérations distinctes menées à Tamanrasset, El-Oued, Biskra, Jijel, Sétif et Oum El Bouaghi ». Par ailleurs, « les Garde-frontières ont déjoué des tentatives de contrebande de grandes quantités de carburants s’élevant à 6787 litres à Tébessa, El-Tarf, Souk Ahras et Ouargla, tandis que 107 immigrants clandestins de différentes nationalités ont été appréhendés à In Salah, Adrar, Tlemcen, Naâma, Djanet, Ghardaïa et In Amenas », conclut le communiqué.