Tebboune reçoit la nouvelle ambassadrice du Royaume-Uni en Algérie

Le président de la République, M. Abdelmadjid  Tebboune a reçu, ce mercredi, Mme Sharon Wardle qui lui a remis ses lettres de créances l’accréditant en qualité de nouvelle ambassadrice du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord en Algérie.

Au terme de cette audience, Mme Wardle a déclaré à la presse: « j’ai été honorée de remettre mes lettres de créances à monsieur le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, en qualité d’ambassadrice du Royaume-Uni de Grande-Bretagne de la part de la Reine Elisabeth ».
« Lors de ma rencontre avec monsieur le Président, je me suis engagée à consentir tous les efforts pour consolider et raffermir les relations d’amitié et de coopération existant entre nos deux pays », a-t-elle ajouté. Elle a relevé qu’à l’ombre de la crise sanitaire mondiale, « la coopération entre les pays est devenue plus accrue », ce qui fait, a-t-elle dit, de la conjugaison des efforts « une chose nécessaire pour affronter tous ces défis, pour être au service des citoyens et à la hauteur des défis et des opportunités offertes ».  La nouvelle ambassadrice du Royaume-Uni en Algérie a réitéré la détermination de son pays à hisser le niveau des relations algéro-britanniques, indiquant dans ce sens « nous aspirons à renforcer les liens entre les deux pays ». Soulignant l’importance de la coopération bilatérale, Mme. Wardle a relevé  la nécessité de « partager et d’échanger les expériences et les connaissances dans plusieurs domaines, à l’instar du commerce, de la sécurité et de l’éducation ». « Nous sommes convaincus de notre capacité à réaliser beaucoup de choses ensemble », a-t-elle dit. Et d’exprimer par la même occasion sa reconnaissance pour l’accueil qui  lui a été réservée en Algérie. « J’espère que l’Algérie devienne mon deuxième pays durant mon mandat », a-t-elle conclu.
Pour rappel, la cérémonie de remise des lettres de créance a eu lieu au siège de la Présidence de la République, en présence du directeur de Cabinet à la Présidence de la République, Noureddine Bardad-Daidj et du ministre des Affaires étrangères, M. Sabri Boukadoum.