L’armée malienne repousse une attaque à Konna et élimine12 terroristes

L’armée malienne a repoussé mardi une attaque  terroriste à Konna dans la région de Mopti, tuant 12 terroristes, rapportent des médias locaux.

Les soldats maliens ont « réagi vigoureusement » à une attaque lancée, très tôt mardi matin, contre le camp de Konna, dans la région de Mopti. Selon l’armée malienne, le bilan provisoire fait état « d’un soldat tué et 4 autres blessés, et 12 terroristes neutralisés, ainsi que trois fusils mitrailleurs, deux lance-roquettes et des postes radio ont été récupérés ». Au Mali, des terroristes lancent régulièrement des attaques contre des positions militaires maliennes et celles des forces étrangères. Deux jours plus tôt, le dimanche dernier, l’armée malienne a annoncé, dans  un communiqué, la mort de 6 terroristes dans un accrochage entre une de ses unités et un groupe terroriste à environ 10 kilomètres de Mafuné, dans la région de Ségou [cercle de Tominian]. De plus, trois soldats maliens ont été blessés, dont l’un gravement lors de l’offensive de l’armée malienne.