Le temps de la légitimité

La détermination est sans faille . A l’épreuve des législatives intègres et transparentes, la volonté de changement traduit un engagement résolu du président de la République
visant à favoriser un processus électoral aux normes d’organisation, de surveillance et de contrôle, garantissant légalité des chances des candidats et le libre choix populaire. La
responsabilité est donc collective Elle est le fait de tous les acteurs politiques engagés, pour la première fois, dans une compétition loyale en rupture avec les fléaux de la corruption et de la fraude qui ont miné la crédibilité et les fondements des institutions nationales aux mains des prédateurs et des faussaires. Le temps des «assemblées
sur mesures» est terminé. Le message clairement adressé par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, lors de la rencontre périodique avec les représentants des médias nationaux, interpelle la classe politique appelée à assumer pleinement sa responsabilité pour la réussite d’une échéance. En socle de l’Algérie nouvelle, la préservation du choix populaire impose nécessairement une large participation au scrutin qui sonnera le glas des forces de l’inertie et des tenants de la déstabilisation permanente.
La riposte de l’Etat sera à la mesure des «actes subversifs et des graves dérapages émanant des milieux séparatistes et des mouvances
illégales proches du terrorisme», évoqués à la réunion périodique du Haut-Conseil de sécurité (HCS), organisée mardi dernier
pour traiter des questions politiques et sécuritaires. La loi sera de rigueur pour mettre fin à tous les dépassements commis contre
les institutions et les symboles de l’Etat et protéger le processus de démocratisation. En ordre de marche, le changement irréversible
que les rentiers et les prébendiers s’emploient à torpiller trace la voie à la jeunesse et à la société civile, en locomotive de la nouvelle
Algérie. Toutes les conditions d’un bon déroulement du scrutin et toutes les facilités inhérentes à une participation électorale équilibrée
prouvent, si besoin est, le sens de l’équité et de la neutralité de l’Etat, déterminé à promouvoir une nouvelle ère fondée sur la représentativité incontestable et incontestée et la légitimité des institutions crédibles.
Horizons