Patrice Bouveret : «Les déchets nucléaires du Sahara devraient être rapatriés en France»

Le directeur de l’Observatoire des armements en  France, Patrice Bouveret, a recommandé le « rapatriement » et le « traitement en France » des déchets radioactifs provenant des essais nucléaires effectués par l’ancienne force coloniale dans le Sud algérien dans les années 1960.

S’exprimant dans un entretien paru ce jeudi dans le quotidien français Libération, M. Bouveret a affirmé qu' »il faudrait déjà lancer une mission pour nettoyer les sites contaminés et collecter les restes. Il faut bien évidemment affecter des moyens pour cela et, ensuite les déchets nucléaires du Sahara devraient être rapatriés en France et traités dans des sites nucléaires ».
« Toutes les informations n’ont pas été rendues publiques sur les résidus des déchets nucléaires. Ce n’est pas un problème technique, mais un  problème de volonté politique », a expliqué M. Bouveret, également co-auteur, avec Jean-Marie Collin, de « Sous le sable, la radioactivité! Déchets des essais nucléaires français en Algérie ». Il a ainsi recommandé que « des équipes spécialisées doivent aller sur place et entamer ce nettoyage ». L’entretien accordé par M. Bouveret au journal Libération, qui a consacré un dossier complet à ces essais nucléaires, coïncide avec la visite de travail qu’effectuera dimanche prochain le Premier ministre français, Jean Castex, en Algérie. Les essais nucléaires français dans le Sahara algérien ont été évoqués lors d’une rencontre ce jeudi entre le général de Corps d’Armée Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP) et le général d’armée, François Lecointre, chef d’Etat-major des Armées  françaises.