De l’eau potable 24/24h à Alger et dans les wilayas limitrophes durant le Ramadhan

Le ministre des ressources en eau, Mustapha Kamel Mihoubi a affirmé, ce jeudi à Alger, que le programme d’alimentation ininterrompue en eau potable de la capitale et des wilayas limitrophes sera maintenu durant le mois de Ramadhan.

Dans une déclaration à la presse en marge des travaux d’un séminaire sur « le mode de formation par apprentissage », le ministre a indiqué que les  wilayas « d’Alger, de Tizi Ouzou, de Tipaza et de Boumerdès seront alimentées en eau potable de manière ininterrompue, 24/24h, durant tout le  mois sacré ». Cette décision a été prise après études d’évaluation des potentialités hydriques disponibles, et compte tenu des résultats des rapports élaborés par des cadres du secteur concernant les travaux de consolidation des eaux  superficielles et d’extension de quatre station de dessalement de l’eau de mer, ajoute le ministre.
Il a également été tenu compte des 73 forages hydrauliques réalisés depuis l’été dernier, ainsi que du programme complémentaire d’urgence pour la  réalisation de 100 autres forages. Cette décision est intervenue après consultation des principaux acteurs, dont les directeurs de l’Agence nationale des barrages et transferts (ANBT), de l’Algérienne des eaux (AE), de la société des eaux et  assainissement d’Alger (SEAAL) et des directeurs centraux, a poursuivi M. Mihoubi qui a évoqué, par ailleurs, le transfert des eaux de Oued Sébaou  vers le barrage de Taksebt dans la wilaya de Tizi Ouzou et l`interconnexion des barrages Bouroumi-Ghrib.