Forum sur l’agroalimentaire : Des membres du gouvernement, des opérateurs économiques et des investisseurs au rendez-vous

Le Forum sur l’investissement agricole et agroalimentaire s’ouvrira, demain lundi à Alger, sous le haut patronage du président de la République et du ministère de l’Agriculture et du Développement rural au Centre des conférences internationales (CIC) Abdelatif Rahal. 

 Placé sous le thème «L’investissement, levier de la croissance agricole et agroalimentaire», la rencontre à laquelle prendront part des membres du gouvernement, des opérateurs économiques et des investisseurs, premiers concernés,  «s’inscrit en droite ligne des programmes de la feuille de route du secteur pour la période 2020-2024, émanant des 54 engagements du président de la République», indique un communiqué du ministère. «Ce Forum se veut  aussi une occasion pour présenter les opportunités d’investissement et permettre aux porteurs de projets et aux investisseurs potentiels d’exprimer leur volonté d’investir  dans la production agricole, y compris dans sa transformation tout en s’inscrivant  dans l’approche  développée par le secteur, au titre de la promotion des investissements structurants et du développement des filières stratégiques, notamment céréalière, sucrière, oléagineuse et fourragère», lit-on dans le même document. Les participants sont appelés enfin à échanger leurs points de vues sur la question, mais surtout «asseoir les conditions de complémentarité et de responsabilité pour s’assurer de leur implication  dans une perspective d’amélioration de la production et de la productivité avec un impact attendu à moyen terme, sur la réduction des niveaux des importations et l’amélioration de celui des exportations».
Organisé en plusieurs panels, le Forum devra traiter de plusieurs thématiques en relation avec l’investissement agricole dont le foncier, l’irrigation et l’énergie, l’encadrement financier et l’agro-industrie. Les  opérateurs économiques aborderont également les  potentialités et les  difficultés entravant leurs investissements. «Les travaux se dérouleront sous forme de panels interactifs durant lesquels les opérateurs exprimeront leurs attentes et préoccupations  auxquelles, les représentants des différentes administrations vont apporter des réponses appropriées»,  conclut le communiqué du ministère de l’Agriculture.
L’investissement dans les régions sahariennes sera également à l’ordre du jour de la rencontre où sera présent  l’Office de développement de l’agriculture industrielle en terres sahariennes (ODAS). Décideurs et opérateurs sont appelés à conjuguer leurs efforts pour donner un nouvel  essor à l’agriculture pour tirer vers le haut sa contribution dans la croissance économique. L’implication de tous permettra d’assurer la sécurité alimentaire et réduire la facture des importations. C’est le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, qui procèdera à l’ouverture officielle de ce Forum.
Wassila Ould Hamouda