L’Algérie présente à la réunion d’évaluation des dangers de l’extrémisme violent

L’Algérie prendra part, mercredi prochain, à une réunion par visioconférence sur «l’évaluation des dangers de  l’extrémisme violent et du terrorisme», dans le cadre de la coopération avec l’Institut international pour la justice et de l’Etat de droit (IIJ) dont le siège se trouve à Malte, a indiqué le ministère de la Justice dans un post sur son site officiel. L’expérience algérienne sera présentée lors de cette réunion qui regroupera des experts et des praticiens de la justice pénale des différentes régions du monde, y compris les pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, indique-t-on de même source. L’Institut, qui s’attelle actuellement à élaborer des programmes pour renforcer les capacités et former les formateurs, est destiné aux employés des établissements pénitentiaires. Il propose des outils et des techniques aux praticiens chargés de la gestion quotidienne et de la réinsertion des détenus extrémistes violents et des terroristes, conclut le communiqué.