Programmes du Ramadhan : L’ENTV table sur trois séries

Le programme « spécial ramadan » s’annonce aussi riche que varié à l’ENTV. La nouveauté cette année est le retour tant attendu de la saison 3 de « Achour El Acher » qui durant  deux saisons consécutives fut diffusée  par «  El Chourouk TV ».

Toutefois, le personnage principal la vedette Salah Aougrout est remplacé par Hakim Zelloum, un comédien algérien établi au Canada. Plusieurs nouveaux acteurs feront leur apparition dont une surprise venue tout droit du Maroc. Pour le directeur- général de l’ENTV, Ahmed Bensebane : « Achour El Acher gardera ses thèmes et toute son originalité.  Il n’y aura pas de censure pour garantir le travail artistique prisé par les spectateurs algériens ». Selon lui, un  réalisateur du statut de Djaâfar Gacem n’aurait jamais accepté de faire passer son produit à l’ENTV à moitié ». « Achour El Acher » qui passera, chaque soir, à 20h,  sur  deux canaux de l’ENTV, la Première et la 6e , gardera son style qui se rapproche de la comédie dramatique. L’ENTV diffusera également la saison 2 de « Timoucha », sitcom réalisé par Yahia Mouzahem avec Mina Lachter, Khaled Benaissa et Fouzi Benbrahim et est inspiré de la série américaine « Uggly Betty », adaptée de « Yo soy Betty, la fea » du colombien Fernando Gaitan. C’est l’histoire d’une jeune fille, peu  jolie mais très intelligente qui change l’univers conventionnel d’une entreprise de communication. La saison 1 de « Timoucha » avait  bénéficié d’un large succès lors du ramadan 2020. Vu ses moyens financiers, L’ENTV, s’est engagé dans la course aux feuilletons  avec trois feuilletons. Outre  « Liyam » (les jours) de Nassim Boumaïza qui  après un passage par la case  sitcom, ( « Saïd 0015 », « Zohir pas de chance ») se lance dans  la   production. « Lyam », est l’histoire d’une rivalité entre malfaiteurs ou Youcef Sehairi, ex-secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie cinématographique et de la production culturelle, fait son  grand retour. Le  rappeur Flenn fait la promotion de « Liyam » qui rassemble des comédiens connus comme Aziz Boukerouni, Khaled Benaïssa, Tounes Ait Ali, Fadéla Hachemaoui, Rym Takoucht et Ali Namous, sur les réseaux sociaux. L’ENTV mise  aussi sur « Sbâa hadjrate » (sept pierres), un feuilleton qui sera diffusé sur la première, Canal Algérie et la 6e. Réalisé  par Mahdi Tssabast relate une histoire de vengeance, celle  de Hicham Sakhraoui (Mohamed Benbakreti) connu par « wlid Akila » (fils de Akila). Dans le casting, on retrouve la comédienne Lydia Laarini, honorée lors de la 14 ème édition du Festival national du théâtre professionnel(FNTP), en mars 2021, Kamel Rouini et Bahia Rachedi. Le troisième feuilleton « Al nafak », sur un scénario de Sliman Boubker, traite des  répercussions du divorce. Amel Himeur, Bahia Rachedi, Djamel Aouane, Arslane et Zakaria Benmohamed se partagent les rôles. La concurrence est rude pour ce Ramadhan 2021 avec une trentaine de feuilletons au programme de la télévision publique et des chaînes privées. L’an dernier,  la pandémie de Covid-19 avait  ralenti la production. Cette année, les producteurs ont remonté la pente et donnent rendez vous au  public qui  sera bien servi.
Rym Harhoura