Les créances de l’ADE avoisinent les 57 milliards de dinars

Le niveau des créances détenues par l’Algérienne des eaux (ADE) auprès de ses abonnées a atteint les 57 milliards de dinars à fin 2020, a indiqué, ce lundi, à Alger, Hocine Himrane, chef de division au niveau de l’ADE. A l’occasion d’une journée d’étude organisée par le Conseil national économique, social et environnemental (CNESE) sur le thème de la rationalisation de la consommation, Himrane a affirmé que les niveaux des créances a atteint un chiffre «alarmant», de l’ordre de 57 milliards DA, dont 66% est détenues auprès des ménages et 30 % auprès des administrations. «Malgré les recouvrements de l’ordre de 28 millions de dinars réalisés, notre balance est déficitaire à cause du niveau des créances», a souligné le même responsable. S’agissant des créances des administrations, le responsable a fait état de 17 milliards de dinars de créances, dont 10 milliards de dinars constituées uniquement des dettes des APC. Le portefeuille d’abonnés de l’ADE s’élève à 5,83 millions de clients répartis sur 1.010 communes du pays.