Kafil El Yatim de Mkira : Une association au service des veuves et des orphelins

L’association Kafil El Yatim de la commune de Mkira (50 km au sud-ouest de Tizi-Ouzou) est l’une des associations caritatives les plus actives sur le terrain dans la wilaya de Tizi-Ouzou.

Kafil El Yatim a tenu une nouvelle fois à marquer sa  présence et sa solidarité avec les plus démunis  et les  orphelins de la  région. En fait, elle ne s’implique pas uniquement pour les nécessiteux de la seule commune de Mkira, mais bien au-delà de cette circonscription. «Nous nous sommes rapprochés de ceux qui sont dans le besoin des autres communes limitrophes comme celles de Tizi-Ghenif, Ait-Yahia Moussa, Draa-El-Mizan et même de la commune voisine Timezrit relevant de la wilaya de Boumerdès», nous affirme Ali Rahmi le président de cette association. Ce dernier précise qu’au dernier recensement, elles sont 375 familles dans le besoin à travers ces localités. L’association cible particulièrement les familles dont le tuteur est une femme qui se démène pour les besoins des siens. Ainsi, ce sont les familles qui sont à la charge de veuves, de divorcées mais aussi les orphelins et les handicapés. Comme elle le fait depuis un moment déjà Kafil El Yatim a prévu la distribution de couffins du Ramadhan tout au long de ce mois sacré en trois phases: au début, à la moitié et à la fin du mois sacré. Comme elle ne manque pas d’offrir des effets vestimentaires aux enfants orphelins pour que ces derniers célèbrent l’Aïd dans la joie et oublient un instant leur détresse. Cette association prend aussi en charge la circoncision des enfants des familles ciblées. Il reste que pour le président Ali Rahmi «l’association est active grâce aux bienfaiteurs qui nous expriment leur solidarité et leur soutien. Faute de quoi, il y a longtemps que l’on aurait été inactifs car la seule volonté des adhérents et des bénévoles ne suffit pas pour faire face à nos engagements». D’ailleurs, Ali Rahmi a tenu à le remercier «pas au nom de  notre association mais au nom de ceux pour lesquels est destinée cette bienfaisance». Enfin il nous apprendra que pour cette veille de Ramadhan, ce sont plus de 200 couffins qui ont été distribués. Couffins remplis de produits de base et de première nécessité pour un repas et une boisson chauds.
Rachid Hammoutène