Ghouini, président du Mouvement El-Islah : «La réussite des Législatives redonnera espoir aux Algériens»

 Le président du Mouvement El-Islah, Filali Ghouini a déclaré, ce mercredi, que la réussite de l’Algérie à organiser la prochaine échéance législative dans un climat politique favorable rétablira la confiance et redonnera espoir aux Algériens pour bâtir les différentes institutions élues sur des bases solides, à la faveur d’élections transparentes et ouvertes.

Lors d’une conférence politique d’encadrement du bureau de wilaya élargi à la wilaya d’Alger, M. Ghouini a précisé que « la réussite » de l’Algérie à organiser la prochaine échéance législative à travers une large participation des acteurs nationaux dans un climat politique favorable rétablira la confiance et redonnera espoir aux Algériens pour bâtir les différentes institutions élues sur des fondements démocratiques sains basés sur une opération électorale transparente et ouverte ».
« Ces conditions favorables feront des changements auxquels aspirent les Algériens un facteur pour assurer la stabilité du pays et resserrer le rang national pour faire face aux complots ourdis contre notre pays, des complots qui ciblent notre sécurité et notre stabilité ».
« Faire prendre conscience aux Algériens des risques et faire prévaloir les intérêts suprêmes du pays permettront de déjouer ces complots », a-t-il dit. M. Ghouini, qui a réitéré son appel à une participation massive à la prochaine échéance, considère qu' »il est temps pour ceux qui s’abstiennent de voter depuis longtemps, d’adhérer aux élections. Le changement ne s’opère qu’à travers « la participation des citoyens aux programmes de développement ainsi qu’aux différents plans socio-économiques et ce en s’exprimant lors des différentes échéances électorales », a-t-il assuré. Par ailleurs, M. Ghouini a invité les candidats à tenir un discours politique à même d’élever le niveau de conscience des citoyens et de sensibiliser la société, loin de tout pessimisme ou de négativité, un discours qui prone « la complémentarité et la coopération entre les divers acteurs de la classe politique ou de la société civile ». A cet effet, M. Ghouini a annoncé que son parti « remplissait » tous les critères et « avait atteint le quorum national », en terme de collecte de signatures (25.000 signatures), insistant sur le volet sensibilisation, en appelant les citoyens à adhérer au processus électoral. Le président du mouvement El Islah a déploré, lors de la collecte des signatures, certaines entraves dont la bureaucratie et le parti pris de certains responsables au sein des administrations.